Initiation Expérience Hors-série Formation Auteurs Suppléments Trucs et astuces Travail
 

Tous nos manuels
Abonnez-vous à la liste de diffusion:
 
Chercher
 

Supplément au manuel "Créez votre site Web"

OU ET QUI ? Comment rechercher et enregistrer un nom

Vous êtes-vous déjà demandé, en atterrissant sur un site du Web, qui en est le propriétaire et sur quelle machine il est installé ? Voici quelques indications, bien connues des professionnels, qui vous seront utiles.

Je commence par quelques informations un peu théoriques, mais nécessaires, et nous passerons à la pratique : comment enregistrer un nom de site, et comment vérifier où est situé un site, et qui en est le propriétaire.

Site, serveur et propriétaire : trois choses différentes

Un nom de site est une chose. L'ordinateur (le serveur) où il est physiquement installé en est une autre, et son propriétaire en est une troisième.

Pour des adresses comme www.microsoft.com ou www.netscape.com, aucun doute possible : on sait que les sites appartiennent à ces éditeurs de logiciel, et ces sociétés ont les moyens de gérer leur site sur leur propre serveur.

La plupart des entreprises ou organismes publics d'une certaine importance utilisent cette formule : elles disposent de leur propre serveur (un ou plusieurs ordinateurs de grande puissance) et emploient du personnel spécialisé dans sa gestion.

Pour le commun des mortels (disons plutôt pour le commun des entreprises), le problème se pose autrement : rares sont ceux qui ont les ressources nécessaires pour maintenir un serveur consacré à leur site Web. Elles s'adressent donc à un hébergeur, qui est une société spécialisée dans la gestion d'un serveur. C'est souvent (mais pas nécessairement) un fournisseur d'accès. Comme le propriétaire d'un immeuble, il loue un « espace d'habitation » à vos pages Web, en y ajoutant divers services.

En principe, un hébergeur, où qu'il se trouve dans le monde, peut gérer toutes les sortes de sites décrits à la section suivante.

Le nom du site

Passons au nom du site. L'important est le suffixe du nom, car il nous guidera dans nos recherches. Ce suffixe peut être de deux types :

1. Il précise la nationalité du site. Exemples : .fr (France), .be (Belgique), .ca (Canada), .ch (Suisse)

2. Il précise le type de site. Exemples : .com (commercial), .org (organisations à but non lucratif), .net (réseau)

Chaque pays peut avoir ses sous-groupes. En France, par exemple, le suffixe .gouv.fr est utilisé par les organismes gouvernementaux, alors que beaucoup d'associations utilisent le suffixe .assoc.fr.

En principe, un hébergeur, où qu'il se trouve dans le monde, peut gérer toutes les sortes de sites décrits à la section suivante.

Vous trouverez à la fin de ce supplément une longe liste de suffixes, nationaux et internationaux.

Vérifier un site

Pour trouver les informations sur un site, vous devez utiliser un programme appelé whois (who is = qui est), disponible sur le Web à différentes adresses. Ces adresses dépendent des suffixes décrits à la section précédente. Je m'explique :

- Si le site a pour suffixe .com, .org, .net (réseau), une adresse de recherche est www.networksolutions/makechanges/

- Si le site a pour suffixe une indication de pays, vous devrez faire la recherche à partir d'un site national d'enregistrement des noms. Pour trouvez le site concerné, allez d'abord à www.alldomains.com (entièrement en anglais), et vous y trouverez des renseignements sur tous les pays du monde disposant de leur suffixe propre.

Tous ces sites de recherche sont publiquement accessibles. Mais voyons comment cela marche en pratique.

Recherche d'un site .com


  1. Avec votre navigateur, allez à www.networksolutions/makechanges/.

  1. Dans le champ Whois, tapez netscape.com (sans le préfixe www).
  2. Cliquez sur le bouton Search.

Quelques instants plus tard, le résultat s'affiche à l'écran. Nous n'affichons pas ce résultat pour respecter les règles de droits d'auteurs.

Vous pouvez réutiliser cette méthode pour tous les sites du Web dont le suffixe est .com, .net ou .org. Elle vous permet aussi de connaître la véritable nationalité du site, c'est-à-dire l'adresse du priopriétaire.

Recherche d'un site français

Le même principe vaut pour la recherche d'un site français, mais à partir du site d'enregistrement français. La méthode que je vous donne vous permettra d'aller vérifier les sites de tous les pays..

Dans le manuel, nous avons pris Nomade comme exemple d'enregistrement sur un moteur de recherche, allons donc voir comment il est lui-même enregistré !.

  1. Avec votre navigateur, allez à www.alldomains.com..
  2. Dans le menu de gauche, vous verrez une très longue liste de pays possédant leur propre suffixe national.
  3. Cliquez sur France (fr). Une série d'informations s'affiche sur le panneau de droite.
  4. Cliquez sur Whois. La page de recherche du site français s'affiche dans le panneau de droite (Si vous cliquez sur Web-site, vous pourrez voir les conditions d'enregistrement d'un site en France).




  1. Dans le champ Tapez le nom de l'objet, tapez nomade.fr (sans www).
  2. Cliquez sur Chercher...

Quelques instants plus tard, vos informations s'affichent à l'écran. Nous n'affichons pas ce résultat pour respecter les règles de droits d'auteurs.

C'est aussi facile que cela. Vous pouvez utiliser la méthode décrite ici pour la recherche d'informa-tions commerciales (dans le monde entier), personnelles, pour vérifier la nationalité d'un site .com, .org ou .net, ou simplement pour véérifier que le nom que vous avez choisi pour votre nouveau site Web n'est pas déjà réservé. C'est justement ce que nous allons voir à la section suivante.

Réserver un nom de site

Un nom de site, c'est comme une marque commerciale. Vous devez le « réserver » pour vous assurer que personne d'autre n'aura le droit de l'utiliser.

Avant d'enregistrer le nom, il faudra évidemment vérifier qu'il n'est pas encore réservé, et vous savez déjà le faire si vous avez lu la section précédente.

Le lieu et le prix de l'enregistrement dépendent du suffixe que vous souhaitez utiliser :

  • Si vous souhaitez utiliser un suffixe indiquant une nationalité (comme .fr), vous devrez vous adresser à l'organisme national du pays concerné. Pour la France, cet enregistrement doit se faire par l'intermédiaire d'un membre de l'AFNIC (voyez à l'exemple précédent, mais en cliquant sur Web-site au lieu de Whois).
    Cela permet à certains pays au suffixe particulièrement intéressant de faire un fructueux commerce de ces noms de site, comme le Turkménistan (suffixe .tm), le Tuvalu (suffixe .tv), Tonga (suffixe : .to) ou Sao Tome et Principe (suffixe .st).
  • Si le nom de votre site précise son type (comme .com), c'est auprès d'INTERNIC, un organisme américain, que vous devrez vous enregistrer. La raison en est que ces suffixes sont apparus d'abord aux États-Unis et qu'on a estimé pratique de continuer à les gérer à partir du même endroit.

Dans la plupart des cas, c'est l'hébergeur qui se chargera d'enregistrer le nom du site.

QUI n'est pas forcément OU

Pour terminer (et sans doute ajouter à la confusion), précisons qu'un suffixe national ne signifie pas nécessairement que le site est hébergé sur un ordinateur situé dans le pays du suffixe.

Autrement dit, un site français (au suffixe .fr) peut parfaitement être géré sur un serveur situé au Danemark, en Pologne ou en Belgique. De fait, de très nombreux sites apparemment européens sont hébergés par des serveurs situés aux États-Unis, en raison des coûts et des services d'hébergement.

Ne vous étonnez donc pas si vous découvrez que le propriétaire d'un site habite du côté de Madrid, alors que le site est situé sur un serveur dans la banlieue de San Francisco ! Je connais au moins un site français hébergé sur un ordinateur à Stockholm.

Les sites portant des suffixes de petits pays (.tm, .tv, .to, .st par exemple) ne sont presque jamais hébergés dans ces pays, et leurs propriétaires n'y ont généralement jamais mis les pieds !

Liste des suffixes
com
Site commercial

org
Organisation à but non lucratif

net
réseau
=============
ac Ile Ascension
ad Andorre
ae émirats Arabes Unis
af Afghanistan
ag Antigua et Barbuda
ai Anguilla
al Albanie
am Armenie
an Antilles Néerlandaises.
ao Angola
aq Antarctique
ar Argentine
as Samoa améric.
at Autriche
au Australie
aw Aruba
az Azerbaidjan
ba Bosnie
bb Barbade
bd Bangladesh
be Belgique
bf Burkina Faso
bg Bulgarie
bi Burundi
bj Bénin
bm Bermudes
bn Brunei
bo Bolivie
br Brésil
bs Bahamas
bt Bhoutan
bv Ile Bouvet
bw Botswana
by Bélarus
bz Bélize
ca Canada
cc Iles Cocos
cf République Centrafricaine
cg Congo Brazzaville
ch Suisse
ci Côte d'Ivoire
ck Iles Cook
cl Chili
cm Cameroun
cn Chine
co Colombie
cr Costa Rica
cu Cuba
cv Cape Verde
cx Ile Christmas
cy Chypre
cz République Tchèque
de Allemagne
dj Djibouti
dk Danemark
dm Dominique
do République Dominicaine
dz Algerie
ec Équateur
ee Estonie
eg Égypte
eh Sahara Occidental
er Erithée
es Espagne
et Ethiopie
fi Finlande
fj Iles Fiji
fk Iles Malouines
fm Micronesie
fo Iles Faroe
fr France
fx France métropolitaine
ga Gabon
gd Grenade
ge Georgie
gf Guyane française
gg Guernsey
gh Ghana
gi Gibraltar
gl Groenland
gm Gambie
gn Guinée
gp Guadeloupe
gq Guinée Équatoriale
gr Grèce
gr Géorgie du Sud et
Iles Sandwich
gt Guatemala
gu Guam
gw Guinée-Bissau
gy Guyane
hk Hong Kong
hm Iles Heard et McDonald
hn Honduras
hr Croatie
ht Haïti
hu Hongrie
id Indonesie
ie Irlande
il Israël
im Ile de Man
in Inde
io Territoires Brittaniques de l'Océan Indien
iq Irak
ir Iran
is Islande
it Italie
je Jersey
jm Jamaique
jo Jordanie
jp Japon
ke Kenya
kg Kirguistan
kh Cambodge
ki Kiribati
km Comores
kn St Kitts et Nevis
kp Corée (République Populaire de)
kr Corée (République de)
kw Koweit
ky Iles Cayman
kz Kazakhstan
la Laos
lb Liban
lc Sainte Lucie
li Liechtenstein
lk Sri Lanka
lr Libéria
ls Lesotho
lt Lithuanie
lu Luxembourg
lv Lettonie
ly Libye
ma Maroc
mc Monaco
md Moldova
mg Madagascar
mh Iles Marshall
mk Macedonie
ml Mali
mm Myanmar
mn Mongolie
mo Macao
mp Iles Marianne
mq Martinique
mr Mauritanie
ms Montserrat
mt Malte
mu Ile Maurice
mv Maldives
mw Malawi
mx Mexique
my Malaysie
mz Mozambique
na Namibie
nc Nouvelle Calédonie
ne Niger
nf Ile Norfolk
ng Nigeria
ni Nicaragua
nl Pays-Bas
no Norvège
np Népal
nr Nauru
nu Niue
nz Nouvelle-Zélande
om Oman
pa Panama
pe Pérou
pf Polynésie franç.
pg Papua - Nouvelle Guinée
ph Philippines
pk Pakistan
pl Pologne
pm St Pierrre et Miquelon
pn Pitcairn
pr Puerto Rico
pt Portugal
pw Palau
py Paraguay
qa Qatar
re Réunion
ro Roumanie
ru Russie
rw Rwanda
sa Arabie Séoudite
sb Iles Solomon
sc Seychelles
sd Soudan
se Suède
sg Singapour
sh St. Helene
si Slovenie
sj Iles Svalbard et Jan Mayen
sk Slovaquie
sl Sierra Léone
sm Saint Marin
sn Sénégal
so Somalie
sr Surinam
st Sao Tome et Principe
sv El Salvador
sy Syrie
sz Swaziland
tc Turks & Caicos
td Tchad
tf Territoires Français d'Outre-Mer
tg Togo
th Thailande
tj Tadjikistan
tk Tokelau
tm Turkménistan
tn Tunisie
to Tonga
tp Timor Oriental
tr Turquie
tt Trinidad
et Tobago
tv Tuvalu
tw Taiwan
tz Tanzanie
ua Ukraine
ug Uganda
uk Royaume-Uni
um Iles américaines
us États-Unis
vi Iles Vierges américaines
uy Uruguay
uz Uzbékistan
va Vatican
va Saint Vincent et Grenadines
ve Vénézuéla
vg Iles Vierges Brittaniques
vn Vietnam
vu Vanuatu
wf Wallis & Futuna
ws Samoa
ye Yémen
yt Mayotte
yu Yugoslavie
za Afrique du Sud
zm Zambie
zr Zaire (République Démocratique du Congo)
zw Zimbabwe

 


Téléchargement :
   
Supplément gratuit Créez votre site Web : sitesup.pdf
Acrobat Reader pour lire les fichier PDF :